Explore Il Ne, Ne Ressens and more!

Explore related topics

Toi qui es devenu l'amour de ma vie Que j'ai conquéri avec tant d'envie Je peux t'avouer aujourd'hui que Tu es au coeur de mes pensées Jamais il ne passe une heure sans que je pense à toi Ton cœur ...

Toi qui es devenu l'amour de ma vie Que j'ai conquéri avec tant d'envie Je peux t'avouer aujourd'hui que Tu es au coeur de mes pensées Jamais il ne passe une heure sans que je pense à toi Ton cœur ...

jean-louis-vanham-il-était-un-petit-poisson Il était un petit poisson qui naquit le premier avril  Jamais personne, paraît-il, ne le regarda sans sourire.  Il avait beau dire et redire qu'il était vraiment un poisson  Jamais personne, paraît-il, ne crut un mot de ces discours.  Et le petit poisson, un jour, regarda le ciel bleu d'avril  Et se mit à rêver tout haut  Qu'il était un petit oiseau.     (Poésie/comptine - Jean-Louis Vanham)

jean-louis-vanham-il-était-un-petit-poisson Il était un petit poisson qui naquit le premier avril Jamais personne, paraît-il, ne le regarda sans sourire. Il avait beau dire et redire qu'il était vraiment un poisson Jamais personne, paraît-il, ne crut un mot de ces discours. Et le petit poisson, un jour, regarda le ciel bleu d'avril Et se mit à rêver tout haut Qu'il était un petit oiseau. (Poésie/comptine - Jean-Louis Vanham)

Il ne faut pas pleurer pour ce qui n’est plus mais être heureux pour ce qui a été –  Marguerite Yourcenar

Il ne faut pas pleurer pour ce qui n’est plus mais être heureux pour ce qui a été – Marguerite Yourcenar

#religion : Pour l'éveil - P Feuga. Elle est universelle, intemporelle et pleinement accessible à un homme d'aujourd'hui, s'il s'arme de lucidité et de vigilance. Ce livre pose les bases théoriques et pratiques d'un Éveil, occasionnel d'abord, puis permanent. Mais il ne le fait pas sous forme d'un « discours » systématique, ce qui serait incompatible avec la fraîcheur, le jaillissement propres à l'Éveil. C'est par le biais de l'observation quotidienne, de la poésie, de l'humour (...)

#religion : Pour l'éveil - P Feuga. Elle est universelle, intemporelle et pleinement accessible à un homme d'aujourd'hui, s'il s'arme de lucidité et de vigilance. Ce livre pose les bases théoriques et pratiques d'un Éveil, occasionnel d'abord, puis permanent. Mais il ne le fait pas sous forme d'un « discours » systématique, ce qui serait incompatible avec la fraîcheur, le jaillissement propres à l'Éveil. C'est par le biais de l'observation quotidienne, de la poésie, de l'humour (...)

Le comte des #nuages : une #expo #photo poétique au musée du Quai Branly : Si vous êtes amateur de photographie et/ou de culture japonaise, il ne vous reste plus que quelques jours pour visiter l'exposition "Le comte des nuages" au musée du Quai Branly. Cette expo photo pleine de poésie revient en images sur la passion du météorologue japonais Masanao Abe pour le Mont #Fuji et ses nuages.

Le comte des #nuages : une #expo #photo poétique au musée du Quai Branly : Si vous êtes amateur de photographie et/ou de culture japonaise, il ne vous reste plus que quelques jours pour visiter l'exposition "Le comte des nuages" au musée du Quai Branly. Cette expo photo pleine de poésie revient en images sur la passion du météorologue japonais Masanao Abe pour le Mont #Fuji et ses nuages.

La raison pour laquelle tant de gens trouvent qu'il est si difficile d'être heureux c'est qu'ils imaginent toujours le passé meilleur qu'il ne l'était, le présent pire qu'il n'est vraiment et le futur plus compliqué qu'il ne le sera. - Marcel Pagnol

La raison pour laquelle tant de gens trouvent qu'il est si difficile d'être heureux c'est qu'ils imaginent toujours le passé meilleur qu'il ne l'était, le présent pire qu'il n'est vraiment et le futur plus compliqué qu'il ne le sera. - Marcel Pagnol

Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes. Les actes sont plus fort que les paroles.

Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes. Les actes sont plus fort que les paroles.

La force des mots Les mots ne sont pas de simples particules de phrases. Ces syllabes entremêlées ont un réel pouvoir. Les mots nous gouvernent, nous trahissent, nous blessent, nous réchauffent. Mais en aucun cas, ils ne laissent insensibles.

La force des mots Les mots ne sont pas de simples particules de phrases. Ces syllabes entremêlées ont un réel pouvoir. Les mots nous gouvernent, nous trahissent, nous blessent, nous réchauffent. Mais en aucun cas, ils ne laissent insensibles.

"Il ne faut pas souffrir de se sentir différent des autres, souvent c’est un privilège. C’est un privilège d’aimer lire et de chercher la poésie partout et en tout, de reconnaître le beau, d’aimer les musées, les émotions, la musique, le gratuit, le désintéressé, le panache, de militer pour le savoir, pour la connaissance, pour l’étude surtout, le pur plaisir de l’étude sans aucun souci d’accumulation ou de validation des connaissances. La richesse intérieure, on n’a jamais fait mieux et on…

"Il ne faut pas souffrir de se sentir différent des autres, souvent c’est un privilège. C’est un privilège d’aimer lire et de chercher la poésie partout et en tout, de reconnaître le beau, d’aimer les musées, les émotions, la musique, le gratuit, le désintéressé, le panache, de militer pour le savoir, pour la connaissance, pour l’étude surtout, le pur plaisir de l’étude sans aucun souci d’accumulation ou de validation des connaissances. La richesse intérieure, on n’a jamais fait mieux et on…

Les égoïstes ne savent pas converser; ils ne parlent qu'à eux-mêmes. - Amos Bronson Alcott

Les égoïstes ne savent pas converser; ils ne parlent qu'à eux-mêmes. - Amos Bronson Alcott

Pinterest • The world’s catalogue of ideas
Search