Pinterest • The world’s catalogue of ideas

Explore Inscrites Les, Siena 1509 and more!

Fra Bartolomeo - Peinture avec une représentation de Dieu tenant le Livre où sont inscrites les lettres alpha & oméga.

Gustave Doré - Gravure sur bois de 1883 pour "Le corbeau" (The Raven), un poème narratif d'Edgar Poe. D’une grande musicalité, et à l'atmosphère irréelle, obéissant à une métrique stricte, le poème raconte l'histoire d'une mystérieuse visite que reçoit le narrateur, qui se lamente sur la mort de son amour, Lenore. Un corbeau perché en haut de sa porte, répète inlassablement "Jamais plus". La répétition de ces mots plonge le narrateur dans un désarroi si fort qu'il sombre dans la folie.

Gustave Doré - Gravure sur bois de 1883 pour "Le corbeau" (The Raven), un poème narratif d'Edgar Poe. D’une grande musicalité, et à l'atmosphère irréelle, obéissant à une métrique stricte, le poème raconte l'histoire d'une mystérieuse visite que reçoit le narrateur, qui se lamente sur la mort de son amour, Lenore. Un corbeau perché en haut de sa porte, répète inlassablement "Jamais plus". La répétition de ces mots plonge le narrateur dans un désarroi si fort qu'il sombre dans la folie.

Les Quatre Évangélistes - Le tétramorphe, ou les "quatre êtres vivants", représente les quatre animaux ailés tirant le char de la vision d’Ézéchiel, Livre d’Ézéchiel 1; 1-14. Plus tard, les Pères de l'Église y ont vu l'emblème des Quatre Évangélistes : le lion pour Marc, le taureau pour Luc, l'homme pour Matthieu & l'aigle pour Jean. Ils accompagnent souvent les représentations du Christ en majesté.

Gustave Doré - Gravure sur bois de 1883 pour "Le corbeau" (The Raven), un poème narratif d'Edgar Poe. D’une grande musicalité, et à l'atmosphère irréelle, obéissant à une métrique stricte, le poème raconte l'histoire d'une mystérieuse visite que reçoit le narrateur, qui se lamente sur la mort de son amour, Lenore. Un corbeau perché en haut de sa porte, répète inlassablement "Jamais plus". La répétition de ces mots plonge le narrateur dans un désarroi si fort qu'il sombre dans la folie.

Les deux lettres de l'alphabet grec l'alpha et l'oméga, associées sous le vocable "Alpha et oméga" se réfèrent à l'Apocalypse de Saint Jean. Symboles de l'éternité de Dieu (Apocalypse, 22:13), elles signifient que le Christ est à l'origine et à la fin de toute chose. Autrement dit, elles traduisent l'incarnation et l'éternité du Seigneur.

Gustave Doré - "Lucifer & Abdiel, un séraphin et l'un de ses compagnons qui, choisissant de rester fidèle à Dieu, est le seul à refuser de se joindre à sa révolte" (1868) - Le Paradis perdu (Paradise Lost) est un poème épique écrit par le poète anglais John Milton en 1667. Le poème traite de la vision chrétienne de l'origine de l'Homme, en évoquant la tentation d'Adam & Ève par Satan, puis leur expulsion du Jardin d'Éden.

Giotto di Bondone - "Scènes de la vie du Christ : Lamentation" (1304-1306) - Peinture à fresque, 200 x 185 cm (détail) - Église de l'Arena, chapelle des Scrovegni, Padoue, Italie.

Les symboles des quatre Évangélistes entourant le Christ en majesté - Tympan de la cathédrale Saint-Trophime d'Arles - Le tétramorphe, ou les "quatre êtres vivants", représente les quatre animaux ailés tirant le char de la vision d’Ézéchiel, Livre d’Ézéchiel (1; 1-14). Plus tard, les Pères de l'Église y ont vu l'emblème des quatre Évangélistes : le lion pour Marc, le taureau pour Luc, l'homme pour Matthieu & l'aigle pour Jean. Ils accompagnent souvent les représentations du Christ en gloire.