Explore Rambouillet, Mrs. and more!

Explore related topics

71.Cormatin. - 24) LAMBRIS AU XVII°s: Cette nouveauté de teinte a d'abord été introduite à Paris vers 1620, par Madame de Rambouillet pour décorer sa propre chambre. L'accent est mis sur le jeu polychrome des éléments de la pièce. A cette époque, les boiseries reçoivent dans leurs panneaux des paysages, des vases de fleurs sur fond clair ou blanc, des scènes allégoriques ou mythologiques dont l'inspiration provient des maîtres flamands.

71.Cormatin. - 24) LAMBRIS AU XVII°s: Cette nouveauté de teinte a d'abord été introduite à Paris vers 1620, par Madame de Rambouillet pour décorer sa propre chambre. L'accent est mis sur le jeu polychrome des éléments de la pièce. A cette époque, les boiseries reçoivent dans leurs panneaux des paysages, des vases de fleurs sur fond clair ou blanc, des scènes allégoriques ou mythologiques dont l'inspiration provient des maîtres flamands.

Beschilderd Plafond door Oratio Gentelischi du cabinet des miroirs de la marquise, Chateau Cormatin, Bourgogne, Frankrijk (Trudi)

Beschilderd Plafond door Oratio Gentelischi du cabinet des miroirs de la marquise, Chateau Cormatin, Bourgogne, Frankrijk (Trudi)

Paris, Hôtel de Lauzun (photo lauzun_006). 1655-1659.

Paris, Hôtel de Lauzun (photo lauzun_006). 1655-1659.

71.Cormatin - 22) LAMBRIS AU XVII°s: Des guirlandes de fleurs ou de fruits ronds -pommes, poires, grenades- envahissent les pièces, s'étalant sur les pilastres de la cheminée de la marquise et parcourant les poutres et les solives du plafond. Les cartouches où figurent les chiffres de la famille sont couvent découpés en cuir enroulé, percé ou même dentelé.

71.Cormatin - 22) LAMBRIS AU XVII°s: Des guirlandes de fleurs ou de fruits ronds -pommes, poires, grenades- envahissent les pièces, s'étalant sur les pilastres de la cheminée de la marquise et parcourant les poutres et les solives du plafond. Les cartouches où figurent les chiffres de la famille sont couvent découpés en cuir enroulé, percé ou même dentelé.

Chateau de Cormatin (France): TripAdvisor

Chateau de Cormatin (France): TripAdvisor

71.Cormatin. - 23) LAMBRIS AU XVII°s: Les têtes féminines, ou celles des angelots des mascarons sont presque toujours trop joufflues. Même les feuillages des décors du style Louis XIII paraissent gras. Pour les murs, on apprécie beaucoup sous le règne de Louis XIII, le décor polychrome. Le cabinet de Sainte-Cécile à Cormatin témoigne d'une nouveauté dans l'utilisation d'un bleu éclatant à base de lapis-lazuli marié au blanc et à l'or.

71.Cormatin. - 23) LAMBRIS AU XVII°s: Les têtes féminines, ou celles des angelots des mascarons sont presque toujours trop joufflues. Même les feuillages des décors du style Louis XIII paraissent gras. Pour les murs, on apprécie beaucoup sous le règne de Louis XIII, le décor polychrome. Le cabinet de Sainte-Cécile à Cormatin témoigne d'une nouveauté dans l'utilisation d'un bleu éclatant à base de lapis-lazuli marié au blanc et à l'or.

7, quai d’Anjou, à l’hôtel de Lauzun, dit plus tard hôtel Pimodan. - 49) LAMBRIS AU 17°s: Tout est régi par les lois de la symétrie et chaque élément trouve son répondant. A présent tout converge vers un seul homme -le roi et une unique devise -Nec pluribus impars. Au château de Versailles, c'est toute une symbolique autour du soleil qu'il faut voir au travers de l'opulence et de l'ordonnance du décor. Désormais, un fossé se creuse entre le visiteur et le maître des lieux.

7, quai d’Anjou, à l’hôtel de Lauzun, dit plus tard hôtel Pimodan. - 49) LAMBRIS AU 17°s: Tout est régi par les lois de la symétrie et chaque élément trouve son répondant. A présent tout converge vers un seul homme -le roi et une unique devise -Nec pluribus impars. Au château de Versailles, c'est toute une symbolique autour du soleil qu'il faut voir au travers de l'opulence et de l'ordonnance du décor. Désormais, un fossé se creuse entre le visiteur et le maître des lieux.

18th Century Baroque Interior Stock Photos & 18th Century Baroque ...

18th Century Baroque Interior Stock Photos & 18th Century Baroque ...

7, quai d’Anjou, à l’hôtel de Lauzun. - 48) LAMBRIS AU 17°s: En cette fin de siècle, la cour s'est définitivement installée à Versailles. Le roi Soleil commence à décorer son château d'objets et de meubles d'Extrême-Orient: paravents, porcelaines, étoffes peintes, papiers peints... Sur les murs, les marbres sont déjà remplacés par des stucs. Dans les boiseries, on supprime l'astragale et on diminue le compartimentage des panneaux; ceux-ci montent dorénavant de la cimaise au plafond.

7, quai d’Anjou, à l’hôtel de Lauzun. - 48) LAMBRIS AU 17°s: En cette fin de siècle, la cour s'est définitivement installée à Versailles. Le roi Soleil commence à décorer son château d'objets et de meubles d'Extrême-Orient: paravents, porcelaines, étoffes peintes, papiers peints... Sur les murs, les marbres sont déjà remplacés par des stucs. Dans les boiseries, on supprime l'astragale et on diminue le compartimentage des panneaux; ceux-ci montent dorénavant de la cimaise au plafond.

Cabinet de la Villa Colbert de Villacerf, datant aux alentours de 1650 et aujourd'hui conservé au Musée Carnavalet, est un des meilleurs endroits où les lambris d'appui ont encore une place. Mais la corniche moulurée ne fait plus saille et l'attique est réduit à une étroite bande.

Cabinet de la Villa Colbert de Villacerf, datant aux alentours de 1650 et aujourd'hui conservé au Musée Carnavalet, est un des meilleurs endroits où les lambris d'appui ont encore une place. Mais la corniche moulurée ne fait plus saille et l'attique est réduit à une étroite bande.

Pinterest
Search